Avertir le modérateur

23/06/2010

Ain : Pas de repas de substitution pour les enfants de religion musulmane

Le plat principal, des pâtes à la carbonara, ils n'y ont pas touché. La famille, musulmane, ne consomme pas de porc. « Comme la cantine ne prévoit pas de repas de substitution, c'est ça ou rien », s'offusque le papa Daouda Ba.


Ibrahima, 10 ans, et sa sœur Aïssata, 8 ans, sont rentrés de l'école avec une salade et une glace pour repas de midi.

Le plat principal, des pâtes à la carbonara, ils n'y ont pas touché. La famille, musulmane, ne consomme pas de porc. « Comme la cantine ne prévoit pas de repas de substitution, c'est ça ou rien », s'offusque le papa Daouda Ba.

« Nous sommes des gens ouverts, intègres et intégrés » précise d'emblée cet habitant de Replonges, par ailleurs gestionnaire au lycée Painlevé d'Oyonnax. « Nous ne demandons pas de repas musulman, halal. On se contente de ce que l'on trouve, à partir du moment où ce n'est pas du porc ».

À son arrivée en 2006, dans le lotissement des Capucines, Daouda Ba met les pieds dans le plat. « Nous n'avons jamais connu ce genre de problème avant. Les autres écoles trouvent naturel de donner autre chose aux enfants. Ici, quelque chose ne tourne pas rond. Au début, on a cru à une erreur. Comme les « erreurs » se répétaient, une vingtaine de familles, sans compter les soutiens, ont signé une pétition. On a envoyé des courriers au maire qui ne nous a reçus que très récemment. On est allés voir la directrice de l'époque, la cantinière était OK. Mais l'association qui gère le restaurant scolaire nous a opposé un non catégorique. Cette année, on croyait que ça allait s'arranger. Mais le bureau reste sur sa position ».

Justifiée, selon Valérie Bernard, présidente de l'association du restaurant des écoles publiques et privées (Arepp). « Ça fait trois ans que nous débattons du problème. Nous avons reçu les familles pour leur expliquer. La cantine tourne avec une seule cuisinière. Avec un ticket à 3,40 euros, l'association doit payer la nourriture, la cantinière et les deux personnes d'aide au service. Si l'on écoute tout le monde, on ne s'en sortira pas ».

Pourquoi la cantine de Replonges est-t-elle la seule du canton à ne pas proposer de repas alternatif ? « Chaque commune fait comme elle veut », répond Valérie Bernard. « Nous, nous avons une cantinière. Le jour où il y a du porc, elle fait en sorte que la viande ne touche pas les pâtes, pour que les enfants puissent manger quelque chose de consistant. Les menus sont établis à l'avance. Chacun en a connaissance. Nous faisons beaucoup d'efforts pour apporter un service de qualité. Il faudrait qu'ils soient partagés ».

Pour la présidente de l'Arepp, la seule obligation légale est de préparer des repas équilibrés. Libre à chacun de les prendre, ou pas, selon ses dispositions : végétarisme, allergies, préceptes religieux ou « j'aime/j'aime pas ».

Sauf que la religion n'est pas une affaire de goût. La mettre à la même sauce évite d'aborder la question sous-jacente de la laïcité. « Nous ne rentrons pas dans ce genre de considérations » estime Valérie Bernard. « Des parents ont déjà demandé à ce que leurs enfants fassent table à part ! Nous, nous ne voulons faire aucune différence ».

C'est pourtant ce qui se passe selon Daouda Ba. « Si une mesure exclut une partie de la population -et on sait laquelle- elle devient discriminatoire ».

Vaste débat, que la cantine de Replonges vient de poser sur la table. Peut-il dépasser le rayon du réfectoire ? « Ne pas généraliser », insiste l'inspecteur d'académie de l'Ain. Pour lui, la polémique reste à la marge et il nefaudrait pas en faire tout un fromage.

Par Marc Dazy pour leprogres.fr

Commentaires

il est vraiment scandaleux que la cantine de replonges agisse de cette sorte surtout que je suis un habitant de replonges depuis 2008, j'avoue que je ne laisserais jamais mes enfants à la cantine s'il n'y a pas une prise en considération des contraintes de chaque famille. On ne peut pas obliger un enfant à manger du porc mais on doit lui proposer un autre repas en substitution car il est en droit d'exiger un autre repas surtout qu'il a payé son repas. Ce refus de Mme Bernard ressemble à de la pure provocation et surtout une méconnaissance des spécificités de chaque communauté. Elle ne doit pas agir selon ses propres opinions mais selon l'opinion des parents d'élèves qui ont des contraintes et qui ont envie de faire vivre cette commune, mais cette mise à l'écart est un abus et on doit réagir vite pour que cela cesse et qu'on respecte les différences culturelles.
Il est abérrant que Monsieur Le Maire puisse ne pas réagir et changer la donne de sa commune car c'est véritablement une mauvaise publicité que se donne la commune alors que cela nécessite juste une communication et un respect des valeurs qui fondent notre république (liberté,égalité,fraternité) et si les autres cantines du canton y arrivent alors nous sommes capables de faire autant afin de ne pas mettre à l'écart des personnes sous prétexte de le religion ou autre, une adaptation est largement faisable.

Écrit par : ELOUIFAQI | 30/07/2010

en reponse , au presedent,message, je ne comprend nos freres,musulmans
ils ont choisis ,notre beau pays, pour y vivre d'une façon tout a fait paisible
ou,il est possible de pratiquer sa religion,sans choque,personne,il faut savoir que les pays non musulmannous assuronsle travail,quand il y en a la
paix, une education scolaire,et sportive,religieuse,dans la mesure des lieux
de cultes disponible.des activites cultureles, moi,qui vais souvant dansvos pays respectifs,je ne crois pas que vos dirigeants soient,aussi scrupuleux, de vous offrir autant qu'en europe,et ailleurs la france est une bonne fille,elle sait donnee,ce qu'elle n'a pas, au autre,le miel les douceurs,mais quand le français de souche n'est pas content,nous avons un avantage ,sur beaucoup de monde ,nous avons droit a la GAV, c'est la gavisme, c'est comme la brave attitude, est apres ,le bon peuple de france est heureux de pouvoir,raconter ,autour une bonne table du dimanche,midi,flanque de sa bouffarde,dit ases petits enfants,venez je vais vous expliquez ce qu'est le gavisme AH AH AH,merci beau pays ,et ses vigiles, pardons,mes amis.

Écrit par : cherville | 28/08/2010

Ce discours n'est que du charabia, il faut savoir que la plupart des musulmans sont français et respectent la loi, et la vraie laïcité c'est le respect des croyances de chacun.
Pour la cantine de Replonges, le fait de ne pas proposer de repas alternatives pour les personnes de confessions musulmanes ou juives, ne relève que de la provocation et de la haine contre l'Islam, qui est pourtant la deuxième religion de France.
Mais le changement ne peut voir le jour que si l'inspection académique ou le Maire de Replonges donnent une position favorable sur ce dossier et mettre un terme à un conflit qui est purment inutile dans cette société et qui ne fait qu'atiser des tensions et engendrer du racisme.
En tout cas la ville de Replonges s'est dotée d'une publicité néfaste et n'a pas fait preuve d'ouverture et de tolérance alors qu'à priori toutes les communes n'ont pas connu ce problème.
Je suis heureux d'habiter à Replonges et un changement doit avoir lieu rapidement pour éviter des frustrations et la haine entre les familles.
Bonne réflexion
Merci

Écrit par : amidubled | 02/09/2010

elouifaqui et l'ami du bled. quand on n'est pas content, on va voir ailleurs ce qui se passe .. BYE BYEBYE ..

Écrit par : aison | 25/09/2010

elouifaqui et l'ami du bled. quand on n'est pas content, on va voir ailleurs ce qui se passe .. BYE BYEBYE ..

Écrit par : aison | 25/09/2010

Pauvres racistes de Replonges, quand je lis vos commentaires, je m'amuse en me disant que vous êtes bien minoritaire dans ce beau pays. Quand je vois les scores du FN, je me dis ouf, seulement une poignée d’écervelés dans ce pays. En tout cas, je pense que les choses vont s'adapter dans cette cantine car au-delà de la religion, toutes les sensibilités doivent être prises en compte. Enfin, je vous invite à assimiler des valeur telles que la laïcité, la tolérance et le respect avant de critiquer de français réellement intégrés.
Pour conclure, la France est historiquement une société cosmopolite donc elle sera toujours formée de cultures variées alors un conseil, si les "différences vous agacent, libre à vous d'aller voir ailleurs.

Écrit par : Steve | 26/04/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu